et enfin les derniers que nous ne connaitrons jamais

quelques mois plus tard on m’annonce à nouveau que je suis enceinte, je suis fatiguée, par les deux petites, nous en parlons avec mon mari, si les grands sont ravis, nous nous le sommes un peu moins…

1ère eccho on nous annonce que ce sont des jumaux, devant une telle nouvelle, nous sommes désapointés, j’en suis au 3ème mois de grossesse, il faut donc faire un choix, je le regretterais toute ma vie mais je ne connaitrais pas mes derniers enfants, ils auraient 2 ans maintenant, ils sont à jamais dans mon coeur.

Publié dans : Non classé | le 7 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

la dernière c’est encore une fille!!!!

j’ai juste eu le tps de me remettre de couche, qu’un petit bout pointait à nouveau son nez!!! certes nous avions décidé d’avoir une fratrie mais tout de mm nous avions le tps, mais c’était écrit autrementClin doeil

mon mari espérait toujours un garçon, l’eccho a fini de le mettre K.O, pour le coup j’étais désolée pour lui mais bon, c’est la vie, et je lui laisse le plaisir de choisir le prénom, elle arrive le 4 aout 2005 en pleine santé encore aujourd’hui d’ailleurs il faut la suivre lol

cette année elle est rentrée à la maternelle petite section, tout va bien elle est heureuse d’y aller, et moi heureuse pour elle, me voilà enfin avec les matinées toute seule lol

Publié dans : Non classé | le 7 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

c’est une fille!!!

cela faisait quelques mois que mon mari et moi nous connaissions que déjà elle pointe le bout de son nez dans mon utérus… biensur nous en voulions un de bébé, mais si viteSurpriseet pourtant voilà nous sommes 3 dans le lit à présent.

j’ai 40 ans, le souci est que l’enfant peut être atteint de trisomie, mais non il n’en est rien tout va bien ouf, mon mari déjà papa de 2 filles met tout son espoir dans la venue d’un fils… deuxième éccho « c’est une fille », son sourire se fige, je suis radieuse après un garçon me voilà avec le choix du roi comme on dit, je sais déjà son prénom tout va bien, bah il aura encore quelques mois pour s’y faire lol.

le 2 aout 2004, elle arrive elle n’est pas très jolie, toute rouge, mais bien ronde, le papa est tout de mm content il assiste à l’accouchement, et me laissant quelques heures plus tard et s’empresse de l’annoncer à tout le monde, il peut dire ce qu’il veut, il pète la fierté. Nous rentrons de la mat, je suis aux anges!!!

Elle a maintenant 4 ans, elle va à la maternelle moyenne section, c’est une angoisée, qui n’apprécie pas les changements, mais qui adore chanter, qui vit dans son petit monde, et qui aime se promener surtout en voiture!!!

Publié dans : Non classé | le 7 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

la petite cadette

elle a 11 ans maintenant et vit avec sa maman à une 30ène de kms de la maison, elle vient grosso-modo 1 fois par mois.

J’ai fait sa connaissance elle avait 6 ans, c’était une petite boule d’énergie, qui revenait nous voir rarement entière, tantôt un bras dans le plâtre, tantôt la jambe etc…

je n’ai jamais voulu l’acheter, je ne lui ai jamais rien offert pour me faire accepter, ce n’est pas mon truc, du coup elle n’attendait rien de moi, son père la forçait à venir avec moi, elle reculait, je ne voulais pas rentrer dans ce jeu, je me disais qu’avec le tps elle viendrait d’elle-mm quand elle se sentirait plus à l’aise, et c’est exactement ce qui s’est passé, à l’heure d’aujourd’hui, elle reste facilement avec moi, et nous papotons de sa vie au collège, des garçons bref tout ce qui passionne une fille de cet âge.

Elle est très proche de ses soeurs, mais je sais également qu’avec le tps elle ne viendra plus vraiment… parce qu’elle aura ses copines, ses sorties etc… ce n’est pas grave et surtout c’est normal.

Publié dans : Non classé | le 7 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

ma fille

phrase extraite d’un film « nous serons toujours un paradoxe… je ne serais jamais ta mère, mais tu seras toujours ma fille »

elle n’aura jamais été aussi vraie cette phrase, c’est notre cas, je l’ai connu elle avait 13 ans elle en a maintenant 18, au début je n’arrivais pas la considérer comme MA fille, mais je l’adorais, nous avons été rapidement complices, jouait-elle un jeu? je ne sais pas, tout ca est loin maintenant… il aura fallu s’apprivoiser, se rapprocher, puis se connaitre, pour en arriver ou nous en sommes maintenant, peut-être que si j’avais chamboulé sa vie, en imposant mes désidératas et faisant fi de ce qui s’était passé avant moi, nous n’en serions jamais arrivées là, mais quelque part j’ai eu cette intelligence de laisser faire le tps, en douceur

Maintenant, elle fréquente un garçon (homme) qui saura la guider, j’ai confiance en elle, c’est une vraie petite femme, elle passe son bac cette année, et après…je pense qu’elle s’envolera vers d’autres cieux, faire sa vie comme toutes les jeunes filles le font, je serais toujours derrière elle, a la soutenir, à l’écouter, à l’épauler, c’est ma fille!!!

Publié dans : Non classé | le 7 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

mon fils

j’ai quitté son père il allait afficher ses 3 ans, séparation difficile pour lui, moins pour moi forcement, malgré tout nous avons vécu des choses supers.

En partant c’était le 1 novembre 1990, j’ai habité quelque temps chez ma mère, puis loué un logement dans le même village, c’était ma première liberté, c’était formidableemoticone

Je l’ai mis à l’école du village, 1èrer année sans souci majeur, mis à part qu’il quittait sa classe de petite maternelle parce qu’il s’y ennuyait et voulait apprendre à lire et à écrire, j’étais fière, même si la maitresse commençait à avoir un air d’agacement… deuxième année impec, troisième également.

L’entrée en primaire n’allait pas être aussi dorée que les précédentesMecontent, après avoir eu des soucis de bagarre etc… j’ai décidé de le changer d’école et le l’inscrivit en privé…

Dans ce fameux privé, on n’apprenait à lire qu’à partir du C.P, alors que lui avait déjà appris en dernière année de maternelle, donc il s’y ennuie forcément, on me propose de lui faire passer un test de QI, qui révèle une moyenne supérieure (110), la décision est là, il faut le faire monter de classe, bon ok pas de souci on le monte…les notes n’en sont pas meilleures, il se repose sur ses acquis et ce jusqu’à aujourd’hui…

je passerais sur le collège pour en arriver au lycée… toujours à vivre sur ses acquis les notes s’en resentent c’est logique, loin d’être idiot mais un caractère d’enfer, il ne fait pas ses devoirs, oublie à 80% ses affaires à la maison etc… une catastrophe…il ne parle que de jeux vidéos, que de musique, normal il a l’âge pour ca mais bon, reste tout de même les études. Arrive le moment ou il dépasse les bornes et ou le lycée me contacte pour me dire que mon cher fils est mis à pied, je le vois rentrer en début d’après-midi, la colère monte je suis furaxe, je n’en peux plus, je me dis qu’il ne fera jamais rien de sa vie, et qu’il finira sous un pont…, devant la froideur du C.P.E, et l’envie de vomir qui me monte, je décide de le faire quitter séance tenante le lycée, je fais un mot à l’école.

Le voilà donc à la maison à ne rien faire… ne cherchant pas de boulot il a tout de même 18 ans, après avoir été d’accord avec ma décision le voilà qui me la reproche dès que l’occasion s’en présente et elle se présente souvent,il ne supporte plus la maison, son beau-père, tout l’entourage la révolte gronde, un soir il prend sa mobylette et part, mon mari me dit d’aller le chercher, moi c’est niet je n’en peux plus, et je me dis que de toute manière il n’ira pas bien loin, je ferme la porte d’entrée la porte du garage, je joue son jeu… il est rentré quelques heures plus tard.

Aucun soutien du côté de son père (comme toujours) à qui je demande pourtant de le prendre un peu chez lui, il me dit qu’il doit voir ca avec sa femme, je lui demande de m’envoyer un sms pour me dire à partir de quand il prend le relai, au jour d’aujourd’hui j’attends encore ce fameux sm, c’est la cata totale, la maison ne retentit qu’aux bruits des hurlements, des portes claquées. La vie de famille devient périlleuse, et je rêve d’un endroit calme, d’une autre vie…

IL finit par trouver du travail, il se calme, devient cotoyable, bref se sent mieux dans sa peau, et nous on respire, il veut reprendre les études passer son bac, mais pour celà il faut trouver un établissement pas trop regardant sur les bulletins scolaires, ce n’est pas gagné d’avance… il part en vacance chez son père et sa belle-mère, il en revient regonflé à toc, sa belle-mère lui propose de finir ses études chez eux, étant prof elle-mm elle lui trouve un lycée, et dis de moi que je suis une « irresponsable » « qu’on ne laisse pas comme ca quelqu’un sans bagage » lui-mm me le ressortira d’ailleurs plus tard, je ne me laisse pas faire lui répond que s’il n’avait pas joué à l’idiot toutes ses années, il n’en serait pas arrivé la et que je n’aurais jamais pris cette décision de le retirer…

Le voilà donc parti là-bas ou on l’attend les bras ouvert, ou l’on a fait table raze du passé, des malentendus etc…, tant mieux pour lui tant mieux pour moi…, je respire enfin, le calme est revenu dans la maisonet, 

il revient au moins 1 fois par mois nous voir, passer un w-e, parfois ca se passe bien, parfois on pète le cable…, au fur et mesure des mois l’ambiance se dégrade chez son père, on lui confie les gamins, on le prend de tps en tps pour la bonne et malgré tout on le traite comme un bébéSurprise, il ne le supporte pas trop bien, se plains auprès de moi, ca m’ennuis (pour rester polie), mais je campe sur mes positions, tu l’as voulu tu l’as eu, la situation empire, je reçois un sms le 9 mai de cette année, ou il me demande de l’appeller dès que possible, il est déjà tard très tard, je l’appelle tout de mm, il me fait un tour d’horizon de la situation, il s’est sauvé et passé à la gendarmerie, pour qu’on lui trouve un foyer d’urgence mais devant le peu de réponses positives, la gendarmerie le ramène au domicile, il prépare quelques affaires et arrivera à la maison le lendemain…

il m’apprendra que sa belle-mère est un tyran (oh pas possible lol) qu’elle le frappe,   que son père n’est pas fichu de prendre position (oh pas possible lol), et qu’il se demande si lui-mm ne se fait pas battre… tout celà n’est pas mon problème… à près tout à chacun sa vie de couple, j’ai mes soucis il a les siens…

ma mère arrive le lendemain, nous décidons tous les trois qu’il repartira avec elle, et que le jour d’après elle le conduira, dans un foyer pour qu’il puisse terminer et surtout passer son bac là-bas… chose qu’il fait et il l’obtiendra.

Maintenant il vit dans une chambre du campus et suis des cours d’anglais et de chinois

Il est heureux de vivre seul, nous nous retrouvons quasiment tout les jours sur msn, et il vient ce w-e…

Publié dans : Non classé | le 7 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

comme un vieux couple

et oui bizarre au bout de 5 années partagées, j’ai l’impression de n’être qu’un vieux couple…, pas grand chose à raconter, des faces à faces ou rien ne se passe, bref le vide presque absolu, ca fait peur!!!, il vit dans son monde, j’en viens à vivre dans le mien…, alors qu’avons-nous en commun…, deux enfants… ben oui mais je ne pense pas que la vie de couple se borne pas à avoir des enfants et point barre ou alors je n’aurais encore une fois rien compris…

pour lui plus il est en dehors de la maison mieux il se porte, je sais-je sais pour 99% des hommes c’est normal, mais alors pourquoi chercher à se mettre en couple? pour trouver une femme qui fera à manger, nettoiera la maison, torchera les gamins et en plus lui sera reconnaissant de l’avoir choisie?? je trouve cette issue démoralisante, et pourtant je vis en plein dedans, d’ailleurs je suis démoralisée… j’en viens à penser que l’herbe est plus verte ailleurs mm si au fond très fond de moi-mm je sais que non… je le remarque dans les couples qui m’entourent, alors quoi c’est une période à traverser ou c’est un état de fait, c’est comme ca pis c’est tout… alors dans ce cas c’est moche, je pensais qu’avec l’âge j’aurais pu améliorer tout ca mais non, c’est comme ca… j’en suis à me demander pourquoi l’homme vit avec la femme… nous sommes tellement différents, ou alors il faut rester maitresse et amant alors là…chacun chez soi, le plaisir de se rencontrer…

Publié dans : Non classé | le 7 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

petite présentation…

je pense qu’il est normal de se présenter alors je me lanceClin doeil

 

j’ai 44 ans,  je vis à la campagne quelque part dans le nord-est, j’ai une petite vie de famille, (que je détaillerais plus loin), en recherche d’emploi… disons que je ne lui cours pas non plus après…, et si je me suis mise à faire un blog, c’est parce que celà fait un bout de tps que j’ai besoin de parler et que si dans le passé j’ai remplie pas mal de feuille blanche aujourd’hui  j’accède au modernisme lol donc me voilà, un blog de plus perdu parmi tant d’autres mais ce n’est pas grave le tout étant de pouvoir se lâcher de quelques manières que ce soit…Sourire

j’ai donc une vie de famille, je me suis remariée il y a maintenant 2 ans, auparavant j’ai vécu seule pendant de nombreuses années avec mon fils qui aujourd’hui à 20 ans et ne vit plus avec moi, puisqu’il poursuit ses études à quelques 400 kms, j’ai également 2 fillettes de 4 et 3 ans qui sont nées de cette union, de son côté mon époux en a 2, une grande de 18 ans qui vit avec nous (sa maman étant décédée en 1992), et une autre de 11 ans qui vit elle avec sa maman, vous me direz « quelle jolie famille lorsqu’ils sont tous réunis », c’est pas faux mais nous le sommes de moins en moins, puisque la plus grande fréquente, et que la cadette préfère rester avec sa maman…

voilà pour la rapide présentationClin doeil

 

Publié dans : Non classé | le 7 octobre, 2008 |Pas de Commentaires »

Des hâches et des ailes |
orelyy |
elo81 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ana-N(ii)cole
| clochetta
| LA SUITE